Quelques astuces et conseils pour prendre soin d’une peau sensible

Quelques astuces et conseils pour prendre soin d'une peau sensible

Pour rappel, une peau sensible est une peau réactive qui montre des signes d’inconfort comme des tiraillements, des rougeurs, des démangeaisons… Il faut savoir que l’apparition de ces symptômes peut être causée par une situation de stress, l’application de soins cosmétiques ou l’hiver quand les températures chutent. Comme n’importe quel épiderme peut être concerné par cet état de peau, il est possible de soulager les désagréments à l’aide d’une crème peau sensible ou de tout autre soin adapté. D’ailleurs, si vous souhaitez prendre soin de votre peau sensible au quotidien, voici quelques astuces et conseils à connaître.

Ne pas négliger l’étape du démaquillage

Que vous soyez maquillé ou non, il est important de passer par l’étape du démaquillage. Cependant pour les peaux sensibles, il ne faut surtout pas avoir recours à un démaquillant agressif. En effet, il vaut mieux se tourner vers un démaquillage doux au lait nettoyant et effectuer cette étape avec vos doigts ou un coton lavable. Le but est de masser votre visage afin d’enlever toute trace de maquillage.

Pour éviter les démaquillants composés d’ingrédients trop agressifs pour la peau et mauvais pour l’environnement, vous pouvez utiliser de l’huile végétale de première pression à froid et d’origine bio. Il y a par exemple l’huile d’amande douce, de jojoba ou de rose musquée. Si les produits naturels vous intéressent, n’hésitez pas à vous rapprocher d’un magasin spécialisé pour mettre la main sur une crème peau sensible.

Opter pour un nettoyage doux

Le nettoyage de votre épiderme est une autre étape incontournable pour prendre soin de votre peau sensible. Mais comme pour le démaquillant, il est recommandé de faire l’impasse sur les nettoyants composés de sulfates, d’allergisants ou qui sont trop irritants. En effet, votre peau sensible aura surtout besoin d’un lait nettoyant.

Lorsque vous nettoierez votre épiderme, il est conseillé d’appliquer le produit en effectuant des mouvements circulaires sans frotter. Pour compléter votre routine de nettoyage, il ne vous restera plus qu’à rincer votre visage avec de l’hydrolat ou de l’eau florale comme les hydrolats de lavande, de bleuet ou de camomille. Cela permettra de limiter les rougeurs et de calmer votre épiderme.

Privilégier son hydratation avec une crème peau sensible

Mis à part ses désagréments habituels, un épiderme sensible se reconnaît à la perte d’efficacité du film hydrolipidique de la peau pour son rôle de bouclier. De ce fait, pour le restaurer, il est conseillé d’appliquer une crème hydratante matin et soir afin d’assurer l’apport hydrique optimal tout au long de la journée. Pour éviter les mauvaises surprises, assurez-vous d’appliquer un soin adapté aux peaux sensibles et/ou réactives.

D’ailleurs, vous pouvez utiliser un sérum avant la crème hydratante pour nourrir et hydrater votre peau en profondeur. Si vous n’êtes pas sûr de votre choix, sachez qu’une crème peau sensible doit être composée de plusieurs actifs (comme des huiles végétales) qui soient nourrissants et réparateurs. Il y a par exemple l’huile d’amande douce, l’huile d’avocat ou encore le beurre de karité.

Utiliser un maquillage léger et minéral

Si vous aimez vous maquiller, il est conseillé d’opter pour un maquillage léger, minéral et naturel pour ne pas agresser votre peau sensible. Pensez également à rechercher les cosmétiques mentionnant les termes « testé sous contrôle dermatologique » et « hypoallergénique ». Toutefois, ces mentions n’excluent pas le risque d’allergie même si ce risque diminue par rapport aux produits cosmétiques industriels.

Dans tous les cas, il est recommandé de tester votre tolérance aux produits qu’il s’agisse de maquillages, lotions, baumes, crèmes peau sensible ou autre. Pour ce faire, appliquez le soin en petite quantité au niveau du pli du coude puis pliez-le sans serrer et le maintenir ainsi pendant 15 minutes. Dépliez ensuite votre coude et attendez 15 minutes tout en observant la zone.

Dans le cas où des rougeurs, des démangeaisons ou des picotements apparaissent, cela veut dire que vous ne supportez pas le produit. S’il n’y a pas de réaction, continuez à faire le test une fois par jour pendant 5 jours consécutifs. Si aucun signe n’apparaît, votre peau tolère le produit et vous pourrez l’utiliser en toute tranquillité.

Laisser un commentaire