Informations, conseils et bons plans pour se sentir bien au quotidien.

Santé et Équilibre

Remèdes pour faire baisser la fièvre sans avoir recours à des médicaments

Remèdes pour faire baisser la fièvre sans avoir recours à des médicaments

Il existe des remèdes qui permettent de faire baisser la fièvre sans avoir à prendre de médicaments. Bien que la fièvre soit un mécanisme de défense du corps qui se déclenche lorsque le système immunitaire détecte une menace, elle entraîne une augmentation de la température corporelle, provoquant un inconfort et une sensation de faiblesse qui devraient être améliorés.

Bien que les médicaments antipyrétiques soient généralement très efficaces, ils ne sont pas la seule option disponible. Il existe des mesures de base que vous pouvez mettre en œuvre chez vous, accessibles à tous, offrant une alternative plus naturelle qui peut être utile pour les personnes qui prennent déjà d’autres médicaments et ne souhaitent pas en abuser.

Quand considère-t-on qu’il y a de la fièvre ?

Bien que cela puisse varier légèrement selon les sources, on considère généralement qu’une fièvre survient lorsque la température corporelle atteint ou dépasse 38,3 °C. Entre cette valeur et 37 °C, on parle de fièvre légère, un état qui peut évoluer vers une fièvre.

Cela indique souvent que le corps tente de lutter contre des agents infectieux. Cependant, la fièvre peut également être provoquée par un coup de chaleur, des maladies métaboliques ou l’effet de certains médicaments. Dans de tels cas, on ne parle plus de fièvre, mais d’hyperthermie.

La fièvre en elle-même n’est pas une maladie, mais un symptôme. Pour cette raison, elle s’accompagne de manifestations cliniques telles que les suivantes :

  • Transpiration
  • Frissons et tremblements
  • Maux de tête
  • Douleurs musculaires
  • Perte d’appétit
  • Irritabilité
  • Déshydratation
  • Faiblesse générale

Quand doit-on faire baisser la fièvre ?

Le corps peut généralement tolérer des températures de 38 à 39 °C. À ces niveaux, la situation s’améliore généralement sans avoir besoin de médicaments. Cependant, dans certains cas, il peut être conseillé de ne pas réduire la fièvre en raison de son rôle de défense. Cela dépend en grande partie du niveau d’inconfort ressenti par la personne.

La fièvre diminue généralement lorsque l’infection ou la maladie à l’origine de celle-ci est traitée. Il est donc essentiel de consulter un professionnel de la santé, en particulier si vous souffrez d’une maladie, si les symptômes sont graves (surtout s’ils dépassent 39 °C) ou s’ils persistent pendant une longue période.

Les moyens les plus efficaces pour réduire la fièvre ou soulager les symptômes sans médicaments

A partir de combien de température a-t-on de la fièvre ?

Il existe plusieurs mesures à prendre à domicile pour soulager de nombreux cas de fièvre. Vous n’aurez besoin que d’articles courants que vous avez probablement déjà chez vous.

1. Utilisez des compresses humides

L’application de compresses humides est l’une des méthodes les plus courantes pour réduire la fièvre. Cependant, comme indiqué dans un article publié par le Centre national d’information sur la biotechnologie, cette méthode en elle-même ne réduit pas la fièvre. Cependant, elle peut aider à rafraîchir le corps lorsque la température augmente, ce qui peut contribuer au soulagement des symptômes.

Comment faire ?

Les compresses ne doivent pas être trop froides, car cela pourrait aggraver les frissons. Idéalement, elles devraient être à température ambiante. Même en cas de frissons, les compresses chaudes sont efficaces.

Placez-les sur des zones telles que la tête, les aisselles, l’aine et les pieds. Veillez à les préparer avec de l’eau seulement, car l’alcool appliqué directement sur la peau peut être irritant, surtout pour les peaux sensibles.

2. Prenez une douche tiède et déshabillez-vous

Prendre une douche tiède a des effets similaires à l’utilisation de compresses. Pour certaines personnes, cela peut aider à réduire l’inconfort et la température corporelle. En général, cela peut être une mesure à envisager en cas de forte fièvre, sous la supervision d’un médecin.

Il est essentiel que l’eau soit tiède, car une eau froide peut provoquer un choc thermique. Pendant la douche, évitez l’eau trop chaude, car cela pourrait aggraver la situation. La durée de la douche peut varier de 20 à 30 minutes, mais arrêtez-la si elle provoque des frissons supplémentaires.

Il est également important de ne pas trop vous habiller, même s’il fait froid. Cela ne ferait qu’augmenter la température corporelle, ce qui aggraverait l’inconfort. Portez des vêtements légers et couvrez-vous d’une couverture si nécessaire.

3. Reposez-vous

Bien que la fièvre soit un symptôme préoccupant, elle a tendance à disparaître d’elle-même sans médicaments ni traitements spécifiques. Le repos est la meilleure option pour obtenir un soulagement, car il permet à la fièvre de jouer son rôle de défense naturellement.

Il est donc recommandé de suspendre les activités quotidiennes, en particulier si elles impliquent un effort physique important. Les enfants devraient également éviter les activités scolaires et récréatives.

4. Buvez des liquides sains

La consommation d’eau et de liquides sains est une mesure importante pour faire face à la fièvre. La hausse de la température corporelle peut entraîner une déshydratation ou une perte de liquide. Il est recommandé de prendre des boissons telles que l’eau, les jus, les bouillons et les solutions de réhydratation orale.

5. Mangez des repas légers

Il est préférable d’éviter de manger des aliments irritants lorsque vous avez de la fièvre. Les soupes et les bouillons de légumes sont idéaux pour apaiser la faim tout en favorisant l’hydratation.

Dans tous les cas, assurez-vous de maintenir une alimentation équilibrée pour renforcer le système immunitaire. Des aliments tels que les fruits et légumes, le poulet, le poisson, les noix, les graines, les légumineuses et les céréales complètes sont recommandés.

Infusions pour réduire la fièvre sans médicaments

Il est important de noter que les médicaments sont généralement les substances les plus appropriées pour réduire la fièvre. Cependant, il existe des remèdes naturels, tels que ceux décrits ci-dessous, qui pourraient aider à soulager les symptômes, bien que leur efficacité ne soit pas confirmée pour tous les cas. Si vous prenez des médicaments, assurez-vous de ne pas les mélanger avec ces infusions, car cela pourrait entraîner des interactions potentiellement nocives.

1. Infusion de thym et de camomille

Une infusion de thym et de camomille peut être utile pour aider l’organisme à lutter contre la fièvre d’origine infectieuse. Le thym possède des propriétés antimicrobiennes, antiseptiques et anti-inflammatoires, comme indiqué dans une revue de Critical Reviews in Food Science and Nutrition. La camomille est associée à des propriétés immunomodulatrices qui pourraient aider à soulager les infections liées au rhume. De plus, l’infusion contribue à compenser la perte de liquides due à la transpiration.

Ingrédients :

  • 1/2 cuillère à soupe de thym (3 grammes)
  • 1/2 cuillère à soupe de camomille (3 grammes)
  • 1 tasse d’eau (250 millilitres)

Préparation :

  • Mettez le thym et la camomille dans une casserole d’eau bouillante
  • Laissez reposer pendant 10 minutes
  • Filtrez l’infusion
  • Consommez jusqu’à 2 tasses par jour

2. Infusion d’écorces d’orange

Infusion contre la fièvre

L’infusion d’écorce d’orange apporte une quantité significative de vitamine C, un nutriment qui renforce le système immunitaire. Une méta-analyse publiée dans BioMed Research International a montré que la supplémentation en vitamine C réduisait la durée des symptômes pseudo-grippaux et améliorait certains symptômes associés.

Ingrédients :

  • Écorce d’une orange
  • 1 cuillère à soupe de miel (15 grammes)
  • 1 tasse d’eau (250 millilitres)

Préparation :

  • Faites bouillir l’écorce d’orange dans une tasse d’eau
  • Laissez infuser pendant 10 à 15 minutes
  • Filtrez l’infusion et ajoutez une cuillère à soupe de miel pour sucrer
  • Consommez jusqu’à 2 tasses par jour

3. Infusion d’achillée millefeuille

L’achillée millefeuille a été traditionnellement utilisée comme remède contre la fièvre, bien que ses effets n’aient été que partiellement étudiés. Elle est associée à des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes, mais des essais cliniques chez l’homme sont nécessaires pour évaluer son efficacité.

Ingrédients :

  • 1 cuillère à café d’achillée millefeuille séchée (2 grammes)
  • 1 tasse d’eau (250 millilitres)

Préparation :

  • Faites bouillir une tasse d’eau et ajoutez l’achillée millefeuille séchée
  • Laissez infuser et filtrez l’infusion
  • Consommez-la une fois qu’elle a refroidi
  • Buvez jusqu’à 2 ou 3 tasses par jour

4. Infusion de sureau

Le sureau est un remède traditionnel contre la fièvre et d’autres symptômes de la grippe. Selon une étude publiée dans BMC Complementary Medicine and Therapies, l’extrait de sureau a montré un potentiel pour prévenir la croissance de certains types de bactéries streptococciques et de virus de la grippe, bien que les résultats chez l’homme nécessitent des études supplémentaires.

Ingrédients :

  • 1 cuillère à café de sureau (2 grammes)
  • 1 tasse d’eau (250 millilitres)

Préparation :

  • Versez les baies de sureau dans une tasse d’eau bouillante
  • Laissez cuire pendant quelques minutes, retirez du feu et laissez infuser
  • Filtrez l’infusion et consommez-la
  • Buvez jusqu’à 2 tasses par jour

5. Infusion de fenouil

Le fenouil est utilisé dans la médecine traditionnelle pour traiter divers problèmes infectieux, bien qu’une évaluation de son efficacité contre la fièvre soit nécessaire.

Ingrédients :

  • 1 tasse d’eau (250 millilitres)
  • 2 cuillères à café de fenouil (4 grammes)
  • 1 cuillère à soupe de miel (15 grammes) (facultatif)

Préparation :

  • Faites bouillir une tasse d’eau et ajoutez les 2 cuillères à café de fenouil
  • Laissez mijoter pendant environ 3 minutes supplémentaires
  • Retirez du feu et laissez infuser pendant 15 minutes
  • Ajoutez du miel pour sucrer, si désiré
  • Buvez jusqu’à 2 tasses par jour

Conseils pour utiliser ces remèdes en toute sécurité

Bien que ces remèdes pour réduire la fièvre et soulager les symptômes soient généralement sans danger pour la plupart des gens, ils peuvent provoquer des effets secondaires, en particulier chez les personnes souffrant de certaines affections médicales. Évitez leur consommation dans les cas suivants :

  • Pendant la grossesse ou l’allaitement
  • En cas de maladies chroniques préexistantes (cancer, insuffisance rénale ou hépatique, maladies cardiovasculaires, etc.)
  • Si vous prenez d’autres médicaments, car ils pourraient provoquer des interactions potentiellement nocives, notamment avec des médicaments antidiabétiques, antihypertenseurs, anticoagulants ou antipyrétiques (utilisés pour réduire la fièvre comme le paracétamol)
  • Avant une intervention chirurgicale imminente.

Dans tous les cas, consultez un professionnel de la santé avant de consommer ces remèdes, en particulier si vous avez des préoccupations ou des conditions médicales particulières.

Ce qu’il faut éviter en cas de fièvre

Certaines actions peuvent aggraver les épisodes de fièvre, il est donc recommandé de les éviter. Il s’agit notamment de :

  • S’habiller trop chaudement, même en présence de frissons
  • Utiliser une literie très chaude
  • Être exposé à des températures élevées ou utiliser la climatisation
  • Consommer des antibiotiques sans ordonnance
  • Faire de l’exercice physique intense

Quand consulter un médecin ?

En général, la fièvre est un mécanisme de défense naturel de l’organisme et disparaît généralement d’elle-même sans médicaments ni traitements spécifiques. Consultez un professionnel de la santé uniquement si vous avez une fièvre élevée (39 °C ou plus) ou persistante, ou si la fièvre est accompagnée d’autres symptômes tels que des éruptions cutanées, une raideur de la nuque, une déshydratation, des convulsions, une sensibilité à la lumière, des étourdissements, un manque d’appétit, ou si vous avez déjà une maladie préexistante. Le médecin doit évaluer si l’origine de la fièvre est liée à une complication de la maladie.

La fièvre peut généralement être réduite sans médicaments grâce à des soins personnels appropriés. Les remèdes naturels présentés peuvent aider à soulager les symptômes, mais il est essentiel de maintenir une hydratation adéquate et une alimentation équilibrée pour renforcer le système immunitaire. Assurez-vous de consulter un professionnel de la santé avant de consommer ces remèdes, en particulier si vous avez des préoccupations médicales particulières.

Ceci pourrait aussi vous intéresser :